La Marotte - Toutes les cultures, à la folie !

Pour plus d'information, contactez-nous !
vous êtes ici : Accueil du site > Actualités > L’AFFAIRE CALAS REVIENT !!!!
Lettre d'information

Toutes nos actualitésACTUALITES

04 / 03 / 2018

LA PETIT ROI VENTRU

Il a de l’ambition ce petit roi, beaucoup d’ambition. Assez pour que, très longtemps après son règne, sa réputation soit parvenue jusqu’à Anne Durand, qu’elle apprenne son histoire et qu’elle vous la raconte sur la scène du Théâtre le FUNAMBULE MONTMARTRE.

Cette première pièce de la Marotte pour tous les enfants de 4 à 104 ans est à l’affiche depuis le 3 Février et rencontre un grand sucés auprès du jeune public et de ses parents. Nous vous y attendons nombreux.

Plus d’informations en rubrique théâtre


Lire la suite
1er / 12 / 2010

Bienvenue sur le site de La Marotte !

Créée en 2005 par Anne Durand, la Compagnie La Marotte ne cesse de rencontrer le succès.
Lire la suite
1er / 12 / 2010

L’AFFAIRE CALAS REVIENT !!!!

A partir du 2 novembre 2011, au théâtre le Funambule Montmartre, vous pourrez découvrir ou re-voir la nouvelle pièce de Christiane Renauld mise en scène et jouée par Anne Durand :
JPG - 239.9 ko

Lire la suite
RSSFil RSS de la rubrique Actualités

Actualités

{ Actualités }

L’AFFAIRE CALAS REVIENT !!!!

Criez, faites crier ... Voltaire

A partir du 2 novembre 2011, au théâtre le Funambule Montmartre, vous pourrez découvrir ou re-voir la nouvelle pièce de Christiane Renauld mise en scène et jouée par Anne Durand :

JPG - 239.9 ko

Le soir du 13 octobre 1761, au 16 rue des Filatiers à Toulouse, Marc-Antoine Calas est retrouvé pendu dans la boutique de son père, Jean Calas. Les Calas sont protestants. Dès les premiers instants, des rumeurs circulent dans la foule : les Calas auraient assassiné Marc Antoine pour l’empêcher de se convertir au catholicisme. Sur la foi de ces rumeurs, la police dirigée par le Capitoul David de Beaudrigue fait immédiatement arrêter le père, la mère, le frère, la servante et un invité de passage, ami de Marc Antoine. Ils sont, dès le lendemain matin inculpés de meurtre pour fanatisme religieux. L’enquête est celle de l’acharnement. Jean Calas est condamné au supplice de la roue, le 9 mars 1762.

Voltaire apprend l’affaire quelques jours plus tard...

Pour en savoir plus, cliquez dans la rubrique Théâtre





Documents liés


Document (Word - 58 ko)